Dès son plus jeune âge
, Zbigniew Antoszewski est passionné par la musique et la photographie, dont il découvre les
     secrets très tôt. L’acordéon est d’ailleurs le premier instrument sur lequel il fait ses gammes. Durant ses études de chimie et
    
de photographie, il tient la place de contrebasse au sein de l’association musicale scolaire. Passionné par la photographie, il
    
développe seul des clichés  en noir et blanc dans la maison familiale, transformée pour l’occasion en laboratoire. A la fin de
    
ses études il publie de nombreuses photographies dans des  hebdomadaires comme „Film” et „Ecran”.
     Publié en 1963 par l’Edition Nationale Médicale, le livre de Danuta Wejroch „Le travail des assistantes chirurgicales” a été
     enrichi de trois cent photos de Zbigniew Antoszewski.

                                                               
         
      Puis c’est l’arrivée des années „sixties” qui entraînent diverses modes et changements culturels très appréciés par
 
     la jeunesse polonaise. Mais les moralisateurs imposent leur diktat car, selon eux le „rock and roll” associé à la culture de
     l’ouest n’est  qu’une chute morale, houliganisme, voire décadence. A l’époque, on n’hésite pas à remplacer l’expression „rock
   
 and roll” par „big-beat”, la musique des jeunes polonais, „le frappement fort”.
          

            

_______
RETURN______

______________________________________________________________________________________

SiteMAP | GoToSlawek | FineARTS | MOVIES | PhotoGALLERY | and my LETTERS... | FAVOURITES |
COPYRIGHTS | SOURCES and AUTHORS | PRIVACY

 

Copyright © 2002 and my Letters... All rights reserved